Bientôt une maison de vie sera construite à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville pour les enfants atteints du cancer

La Fondation de Son Altesse Royale Lalla Salma, épouse du Roi Mohammed VI du Maroc, va bientôt construire une maison de vie pour l’accueil des enfants atteints du cancer et de leur famille dans l’enceinte de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.  Les détails de la réalisation de ce projet ont été donnés, lors d’une réunion entre une délégation de la Fondation Lalla Salma et les membres de la Fondation Children Of Africa conduite par Madame Dominique Ouattara, Présidente de cette Fondation, le mardi 21 février 2017 à Cocody.  Ce centre vient en appui au centre d’oncologie pédiatrique de l’HME de Bingerville.    La maison de vie va comprendre une vingtaine de chambres, une administration, un espace de soin et un espace de jeu pour les enfants.  Elle va permettre de diminuer le taux d’abandon des soins dû à la durée du traitement et parfois à l’absence de centre d’hébergement des parents d’enfants malades.

Après la rencontre avec Madame Dominique Ouattara, Fondatrice de Children Of Africa, le Dr Chami Khazra, chef de délégation de la Fondation Lalla Salma a bien voulu nous situer sur l’objet de cette réunion. « Sur une invitation de son Excellence Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, nous avons eu une réunion dont l’objet était la construction de la Maison de vie pour les enfants atteints de cancer et leur famille à Abidjan.  Il s’agit d’un projet bien réfléchi entre son Excellence Madame la Première Dame et son Altesse Royale, la Princesse Lalla Salma, épouse de sa Majesté le Roi Mohammed VI. C’est donc,  un projet qui va permettre à bon nombre d’enfants ivoiriens de bénéficier de soins de qualité à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville où un service d’oncologie-pédiatrique a été construit.  Cette maison de vie permettra aux enfants de poursuivre leur traitement jusqu’à la fin. Il va permettre d’augmenter le taux de guérison des enfants atteints de cancer, mais aussi, de diminuer le taux d’abandon des enfants qui démarrent leur traitement. Généralement, cet abandon est dû à l’absence d’un centre d’hébergement à proximité du centre d’oncologie », a-t-il expliqué.

Avant cette réunion, l’équipe de la Fondation Lalla Salma conduite par le Dr Chami Khazraji, a visité le chantier de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

La Fondation Children Of Africa offre le spectacle de la Reine des neiges à 1.500 enfants

La Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara a offert le spectacle de la Reine des Neige à 1.500 enfants du District d’Abidjan, le samedi 15 avril 2017. Ce spectacle de comédie musicale du Nathan Show World, reprenant le thème  du célèbre dessin animé de Walt Disney s’est déroulé à la salle François Lougah du Palais de la Culture de Treichville.

Les enfants venant de toutes les couches sociales du District d’Abidjan et de l’intérieur du pays, ont pris d’assaut le palais de la Culture dès 9h00. Ils venaient d’organisations internationales et nationales œuvrant dans  le domaine  de la protection de l’enfance et de divers structures notamment, la Case des Enfants, le Bureau International Catholique de l’Enfance (BICE), le Mouvement pour l'Éducation, la Santé et le Développement Communautaire (MESAD), la Communauté Sant'Egidio, l’Orphelinat de Bingerville et de Grand Bassam, l’Orphelinat La Maison du Potier, SOS Village d'enfants Abobo et Aboisso, le Centre d'accueil « Le Caillou Blanc », l’ONG N'Klo Bakan, l’ONG  Cavoequiva,   La Farandole, Les Sœurs Dominicaines, les Mairies des communes d’Adjamé, d’Abobo, d’Attécoubé, d’Anyama, de Bingerville, de Cocody         , de Marcory, du Plateau, de Port-Bouet, de Treichville, de Yopougon, le Club des petits rugbyman de Treichville, les enfants des vendeuses de fruits de la commune du Plateau...

Durant plus d’une heure,  les acteurs de la comédie musicale ont permis aux enfants de visiter leur riche répertoire.  « Le chant du Renne » et la variété musicale française ont ponctué les aventures de la Reine Elsa et la Princesse Anna du Royaume féerique d’Arendelle, et ce, dans plus de 23 jolis décors vidéos changeant au gré de l’histoire. A la fin du spectacle chaque enfant est reparti avec une figurine d’Olaf, le bonhomme de neige de la comédie musicale « la Reine des Neiges ».

Prenant la parole avant le spectacle, Nathan Guichet, Responsable de la troupe  « Nathan Show World » et metteur en scène, a remercié « la Fondation Children Of Africa d’avoir permis que le spectacle puisse se faire. »

Le patron de la troupe a aussi indiqué que « c’est grâce à la Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara que la troupe française Nathan Show World est à Abidjan pour exercer son métier, c’est-à-dire donner du rêve et les étoiles pleins les yeux aux enfants du monde entier ».

Dons aux femmes du District d’Abidjan à l’occasion de la fête des mères

Après la ville de Bouaké,  la Première Dame, Dominique Ouattara a célébré, cette année,  les femmes du District d’Abidjan pour l’édition 2017 de la fête des mères.

Venues de l’ensemble des communes d’Abidjan, les femmes se sont données rendez-vous dans l’enceinte du Palais de la Culture de Treichville,  ce samedi 27 mars 2017, pour répondre à l’invitation de leur sœur Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire.

Une belle fête qui a vu la participation d’artistes de renom dont Affou Keïta, la Tigresse Sidonie et Anselme Semi. Et comme à chacune des éditions précédentes de la fête des mères, Madame Dominique Ouattara a fait le déplacement au Palais de la culture, les mains chargées de cadeaux pour les femmes du District d’Abidjan. Ainsi, l’épouse du chef de l’Etat a offert 5.000 pagnes aux femmes présentes. Une manière de les honorer à l’occasion de cette journée spéciale qui leur était dédiée. En plus de ce cadeau,  Madame Dominique Ouattara a offert d’importants dons de matériels aux restauratrices, aux agricultrices, aux coiffeuses, aux couturières, aux nouvelles mamans et enfin aux lauréates du concours de cuisine de Treichville.  En plus de ces dons en nature, elle a offert plus de 9 millions F CFA aux femmes du District et aux populations présentes.  La Première Dame a également honoré les dix (10) doyennes de la commune de Treichville. Ces femmes dont l’âge varie entre 80 et 92 ans ont reçu des  lots d’ustensiles de cuisine, des pagnes et des cuisinières « faitout».

Pour Madame Dominique Ouattara, la célébration de la fête des mères, lui donne l’occasion, de magnifier  le travail et le courage  des femmes du pays. «(…) la fête des mères me donne l’opportunité de vous dire à quel point je suis sensible au travail remarquable que vous accomplissez chaque jour.  Vous vous battez quotidiennement, pour soutenir vos familles avec dynamisme et courage. Vous êtes des exemples et des modèles à suivre pour les futures générations de femmes dans notre pays », a  soutenu Madame Dominique Ouattara.  Ainsi, elle a rendu hommage à chacune des femmes présentes et à travers elles, à toutes les femmes du pays pour les innombrables sacrifices qu’elles consentent au quotidien.  Elle a terminé en remerciant les femmes pour leur soutien inlassable au  Président Alassane Ouattara. «(…) le soutien des femmes de Côte d’Ivoire ne lui a jamais fait défaut, et sachez que notre affection lui donne la force de gérer la Côte d’Ivoire avec beaucoup de sagesse pour préserver la chose la plus importante qui soit : la paix dans notre beau pays »,  a déclaré Madame Dominique Ouattara.

Madame Mariatou Koné, Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, a quant à elle, fait l’état de l’évolution de la promotion et le développement du genre en Côte d’Ivoire. Elle a reconnu que depuis l’accession du Président Alassane Ouattara  de nombreux acquis ont été obtenus pour l’amélioration de la condition de vie des femmes. Elle a cité entre autre, les dispositions de la nouvelle constitution qui sont porteuses de perspectives heureuses pour les femmes. Pour toutes ces raisons, elle a invité les femmes à soutenir le Président Alassane Ouattara. « Chères mamans, aidons le Président  Alassane Ouattara pour une Côte d’Ivoire prospère », a-t-elle déclaré.

Monsieur Albert François Amichia, Ministre des Sports et des Loisirs et Maire de Treichville a tenu, pour sa part, à remercier la Première Dame d’avoir porté son choix sur sa commune pour la fête des mères.

Madame Tanoh Yoboué Essi Jeannette, porte-parole des femmes a, quant à elle, remercié Madame Dominique Ouattara pour sa constante sollicitude à l’endroit des femmes.

Notons que cette cérémonie a été marquée par les défilés des femmes de toutes les régions du pays. Un défilé qui a été fortement salué par les ovations du public.

Fally Ipupa visite le groupe scolaire d’excellence Children of Africa et l’HME de Bingerville

L’artiste congolais Fally Ipupa a visité successivement  le Groupe Scolaire d’Excellence Children Of Africa d’Abobo-Anador et l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, le jeudi 7 janvier 2021.

Présent aux différents dîners de gala de charité organisés par la Fondation Children Of Africa, Fally Ipupa est un habitué des grands rendez-vous du cœur de Madame Dominique Ouattara. Ainsi,  présent à Abidjan depuis le mois de décembre 2020,  pour  des concerts qu’il a offert à ses mélomanes, l’artiste congolais a tenu à aller visiter ces grands projets réalisés par la Fondation Children Of Africa.

C’est par le Groupe Scolaire d’Excellence d’Abobo-Anador que Fally Ipupa a commencé cette visite.

Etaient présents à ses côtés Madame Nadine Sangaré, Directrice de la Fondation Children Of Africa, Madame Béatrice Durand, responsable des affaires sociales, Madame Cissé Aïssatou, responsable de l’Education et des membres du staff de l’artiste.

Madame Nadine Sangaré a présenté le Groupe Scolaire d’Excellence. Accompagnée de l’artiste, elle a fait le tour du propriétaire du Groupe Scolaire. L’artiste a fait le tour des salles de classe pour communier avec les petits écoliers  et les enseignants.

Après cette étape,  la délégation de l’artiste et les membres de la Fondation Children Of Africa ont mis le cap sur l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville. C’est aux alentours de 12 h 15 mn que Fally Ipupa et les membres de sa délégation sont arrivés à l’HME. Après une visite guidée en compagnie de Madame Nadine Sangaré, Directrice de la Fondation Children Of Africa, M. Hachim Diop, Directeur Général et du Dr Kouyaté Daouda, Directeur Général Adjoint de l’HME de Bingerville, Fally Ipupa s’est prêté aux questions des journalistes présents.

« J’ai été au dîner de gala de la Fondation Children Of Africa et à  l’inauguration de l’HME de Bingerville. J’ai voulu venir voir comment l’hôpital fonctionne. Je suis  très content et satisfait. C’est un hôpital moderne. C’est une bonne chose. J’ai été aussi au Groupe Scolaire d’Excellence Children Of Africa à Abobo-Anador.  C’est  vraiment encourageant.  Je pense que ce sont des initiatives que  nous Africains devons prendre en exemple. Je voudrais féliciter la Fondation Children Of Africa et Madame Dominique Ouattara », a expliqué Fally Ipupa.

A sa suite Madame Nadine Sangaré  est revenue sur l’objet de cette visite.  En effet,  elle a indiqué que Fally Ipupa a depuis plusieurs années apporté son soutien aux différents projets de la Fondation Children Of Africa.  « Fally Ipupa est un grand ami de la Fondation. Il a participé à tous les différents galas de la Fondation que nous avons initiée pour construire ces différents projets. Il était présent de 2012 à 2018. Il a donc participé à la réalisation de ces différents projets », a-t-elle expliqué.

Plus de 3.000 enfants réçoivent des cadeaux au Palais Présidentiel du Plateau

L’édition 2017 de l’arbre de Noël de la Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara a tenu toutes ses promesses. Evénement majeur de cette fin d’année, ce sont plus de 3.000 enfants venus de l’ensemble du  District autonome d’Abidjan, de l’intérieur du pays, de 17 ONG et associations, des ministers, de la Présidence, des différents partis politiques et les enfants des journalists  qui ont pris d’assaut, ce samedi 23 décembre 2017, les jardins du Palais Présidentiel  du Plateau.  Une belle fête entre la magie et les contes de fée dont son ferus les tout-petits.

Des châteaux gonflables, des jeux, des spectacles des clowns de Bouldegums, des papillons géants, des marionettes ‘’Chica chica’’ et l’arrivée inattendue du Père Noël en helicoptère, puis son entrée en compagnie des super heros de l’univers Marvel et DC Comic, ont permis aux tout-petits de passer des moments aussi féeriques qu’inoubliables.  N’Chono Chancelle, élève en classe de CE2 à l’EPP Obodjikro 4 d’Agboville a salué la générosité et l’amour de l’initiatrice de l’arbre de Noël. ‘’Maman Dominique que Dieu te garde en vie longtemps pour que nous tes enfants puissions bénéficier de cet amour qui illumine notre vie tel un rayon de soleil’’, a-t-elle remercié la Présidente de la Fondation Children Of Africa.

Dominique Ouattara, Fondatrice de Children Of Africa s’est réjouie de passer des moments aussi inoubliables en compagnie de chers enfants. Aussi, c’est le Coeur en joie et le tremolo dans la voix que la généreuse donatrice a égrené le menu de cette fête qu’elle a specialement concocté pour le plus grand bonheur des tout-petits. ‘’Cette année, nous avons prévu de nouvelles surprises pour vous, depuis l’entrée du Palais Présidentiel, jusque dans les jardins, pour que vous vous amusiez encore plus’’, a-t-elle soutenu. Elle a terminé en remerciant toutes les personnes qui ont permis la realisation de cette edition 2017 de l’arbre de Noël de sa Fondation humanitaire.

Les soins des 5 premiers nouveau-nés de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville pris en charge pendant un an

L’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara  de Bingerville a enregistré ses premiers nouveau-nés.  En effet, du lundi 16 au samedi 21 avril 2018, ce sont au total cinq (05) enfants  dont des jumeaux qui sont venus au monde dans cet hôpital de référence.

Une bonne nouvelle  pour Madame Dominique Ouattara,  la maman de tous les enfants de Côte d’Ivoire qui  a voulu marquer d’une pierre blanche  cet heureux événement. Ainsi, elle a décidé de prendre  entièrement en charge les  soins médicaux  des nouveau-nés jusqu’à leur premier anniversaire au travers de sa Fondation. L’annonce de cet acte de solidarité et de soutien a été faite par Madame Nadine Sangaré, Directrice pays de Children Of Africa, le samedi 21 avril 2018 à l’Hôpital Mère-Enfant, lors d’une visite aux quatre (04) parturientes et aux nouveau-nés.

Ainsi, près d’un mois après son inauguration officielle, le 16 mars dernier, en présence du Président Alassane Ouattara,  l’édifice sanitaire tourne désormais en plein régime.

Lors de cette visite Madame Nadine Sangaré  a traduit le message de soutien de Madame Dominique Ouattara aux parturientes. Elle s’est non seulement enquise de leur état de santé, mais  les a également,  félicité  au nom de Madame Dominique Ouattara. Profitant de l’occasion, elle les a informé que les nouveau-nés seront pris en charge par la Fondation Children Of Africa  jusqu’à leur premier anniversaire.  Un acte de solidarité et de soutien qui a touché les 04 nouvelles mamans visitées par la collaboratrice de la Présidente de Children Of Africa.  Madame Nadine Sangaré a également offert des cadeaux aux nouvelles mamans au nom de la  Fondatrice de Children Of Africa.

«Ce matin, nous sommes venus à l’Hôpital Mère-Enfant parce que cette semaine, nous avons eu les premières naissances de cet hôpital. Nous avons cinq (05) magnifiques bébés qui sont nés cette semaine. Face à cette bonne nouvelle, Madame Dominique Ouattara, nous a demandé de venir féliciter ces nouvelles mamans, leur apporter des cadeaux et voir ces magnifiques bébés. Mais aussi, nous leur avons annoncé que la Fondation Children Of Africa prend en charge ces bébés jusqu’à leur premier anniversaire.  Ces enfants seront pris en  charge par la Fondation ici à l’Hôpital Mère-Enfant jusqu’à leur 1er anniversaire. Pendant 1 an, les 5 bébés seront soignés gratuitement. Les frais seront donc pris en charge par la Fondation Children Of Africa », a expliqué Madame Sangaré.

Le professeur Sylvia  Da Silva-Anoma, Directrice scientifique et médicale de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville  a traduit le sentiment qui anime l’équipe médicale à la suite de ces naissances. Elle a en outre, révélé que les premières  interventions chirurgicales ont eu lieu avec succès sur cinq autres enfants.

« Nous sommes vraiment tous très heureux. Toutes les équipes médicales et paramédicales de l’Hôpital Mère-Enfant sont heureuses. Et vous auriez dû assister à la joie qui a accompagnée chaque naissance, de la première à la cinquième naissance.  C’est une semaine qui très prometteuse et très symbolique pour nous. Nous avons eu cinq très beaux bébés.  Les mamans sont très heureuses de l’accueil et de la qualité  des soins. Et avons aussi opérés cinq enfants cette semaine. Les activités de l’hôpital ont bien démarré. Et tout le monde est très content de partager cette nouvelle », a expliqué le Professeur Da Silva Anoma.

Les parturientes ont tenu lors de cette visite à traduire leur reconnaissance à Madame Dominique Ouattara pour son élan de solidarité.

Notons que des quatre (04) parturientes, certaines ont été entièrement prises en charge par l’HME entant que personne indigente.

Les enfants découvrent le bibliobus de la Fondation Children Of Africa lors du FEMUA Kids

Le  Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) a ouvert ses portes le mardi dernier.  Placé sous le thème : "jeunesse africaine et immigration clandestine", cette 11ème édition du FEMUA se déroulera du 17 au 22  avril 2018 à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports d'Abidjan (INJS).

Cette année, le FEMUA Kids, la journée spécialement dédiée aux enfants s’est déroulée, le mercredi 18 avril 2018, sur le terrain de Marcory-Anoumabo.  Pour l’occasion, le terrain du village a été transformé en parc d’attraction pour la plus grande joie des tout-petits. Ainsi, pour cette journée, les enfants sont venus respectivement de l’Institut des aveugles de Yopougon, l’orphelinat de Bingerville et de Grand-Bassam, les enfants  du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) et les enfants de la Mission d’Amour.

Durant toute la journée du mercredi, ils ont pris part par groupe aux activités du bus bibliothèque de la Fondation Children Of Africa.  Et pour bien faire les choses,  la Fondation a invité un auteur pour  inculquer aux petits visiteurs le plaisir de la lecture.  En effet, lors de ces visites au Bibliobus, les enfants des différentes structures ont pu échanger avec Josué Guébo, écrivain et enseignant à l’université.  Ce dernier a présenté son livre pour enfant : « Le Père Noël aime l’attiéké ».  Il a profité également  de l’occasion pour évoquer le thème de l’immigration clandestine.  Après la présentation de l’œuvre, l’auteur a pu les entretenir sur les dangers de l’immigration illégale  en référence au thème de la 11ème édition du FEMUA.

A la fin de l’activité, les enfants ont pu visiter le Bibliobus de la Fondation Children Of Africa.

L’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique offre 1.500 livres pour l’équipement des Bibliobus

L’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire  a offert 1.500 livres  à la Fondation Children Of Africa, le mercredi 02 mai 2018.

La cérémonie de remise de ce don en livres s’est déroulée, après la séance de lecture du livre d’Elizabeth Mc Namara,  au centre américain à la Riviera Golf, en présence de Madame Dominique Ouattara, Fondatrice de Children Of Africa ; Madame Katerine Brucker, chargée d’Affaire de l’Ambassade des Etats-Unis à Abidjan ; du Ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama et de plusieurs autres personnalités.

Madame Katherine Brucker a  traduit le sens du don de ces livres. « Les Etats-Unis sont si heureux de pouvoir faire don de ces 1.5000 livres à votre programme de Bibliobus et Children Of Africa. Comme nous le savons, ces bus circulent dans tout le pays et permettent aux jeunes de la Côte d’Ivoire d’avoir accès à des livres », a-t-elle expliqué.

Madame Dominique Ouattara a quant à elle, remercié l’Ambassade américaine pour ce don.   Elle a indiqué que depuis près de 20 ans la Fondation Children Of Africa a décidé d’encourager la lecture chez les enfants.  Elle a en outre, indiqué que la Fondation à travers ses bibliobus,  va à la rencontre des enfants à travers tout le pays pour leur apporter non seulement la joie de la lecture, mais aussi un accès à internet, ainsi qu’à des séances de projections de films.

La cérémonie a pris fin avec la visite du Bibliobus « Tintin ». Un cocktail a été offert aux invités présents à cette cérémonie.

Inauguration du centre d’accueil pour enfants en détresse de Soubré

La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé à l’inauguration du centre d’accueil pour enfants en détresse de Soubré. La cérémonie d’inauguration de ce centre s’est déroulée dans l’enceinte de ladite structure, le jeudi 07 juin 2018, en présence Monsieur Jean-Claude Kouassi, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, Président du Comité Interministériel de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CIM), Madame Mariatou Koné, Ministre de la Famille, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité et vice-Présidente du CIM, des représentants des institutions  et des ONG engagés dans la lutte contre le travail des enfants et des populations de Soubré.

Construit par la Fondation Children Of Africa, ce  centre est le premier des trois (03) que l’ONG de Madame Dominique Ouattara a prévu de construire à Soubré, Bouaké et Ferkéssédougou.  Sa réalisation vient apporter une réponse adéquate à la question de l’absence de structure de transit et d’encadrement  pour les enfants victimes de traite et d’exploitation en Côte d’Ivoire avant leur intégration dans leur  famille d’origine.  Aujourd’hui, il est donc désormais possible de prendre en charge convenablement les enfants arrachés des mains des trafiquants.

Après l’Hôpital Mère-Enfant, la réalisation de ce premier  centre d’accueil pour enfants victimes de  traite et d’exploitation  de Soubré vient apporter d’une part un souffle dynamisant à la lutte contre le travail des enfants dans cette zone de forte production de cacao, et d’autres part, il vient démontrer l’importance de l’engagement de Madame Dominique Ouattara dans son combat pour l’amélioration de la vie et à la défense des droits des enfants.

Un engagement traduit par Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa, lors de son  discours, à travers  l'énumération des mesures prises pour la remédiation du phénomène de la traite, de l’exploitation et du travail des enfants. La Présidente du CNS a également tenu à mettre en exergue l’importance et l’impact positif de la réalisation de ce centre d’accueil sur la lutte contre les pires formes de travail des enfants.

« Nous nous sommes penchés aussi sur la protection et l’assistance, qui constitue un autre axe important. En effet, il était primordial d’arriver à prendre en charge en toute sécurité, les enfants victimes de traite et d’exploitation, une fois arrachés aux mains des trafiquants. La réalisation de cet objectif passait nécessairement, par la construction d’un centre d’accueil adapté à la réintégration sociale et à la prise en charge des enfants victimes. L’objectif visé étant de favoriser leur encadrement psychologique, et leur réintégration à la cellule familiale », a-t-elle précisé.  En outre, Madame la Première Dame a lancé un appel aux partenaires engagés dans la lutte contre le travail des enfants pour l’accentuation de la lutte contre ce phénomène. « Pour le bien-être et l’épanouissement de nos enfants, aucun sacrifice n’est trop grand, c’est pourquoi, je voudrais lancer un appel solennel à tous nos partenaires, afin que les efforts en vue de l’élimination des pires formes de travail des enfants dans notre pays, soient accentués », a-t-elle plaidé. Pour l’épouse du chef de l’Etat cela passe par le renforcement de l’accès à l’école de tous les enfants vivant en Côte d’Ivoire et par l’amélioration des conditions de vies des producteurs.

Le Centre d’accueil pour enfants en détresse de Soubré a été construit sur un terrain d’une superficie d’un hectare. Il offre une capacité d’accueil de 64 lits au total, soit deux dortoirs de 32 lits pour les filles, et deux dortoirs de 32 lits pour les garçons. Il dispose également de bureaux de direction, d’un centre médico-social, ainsi que de plusieurs salles de classe et d’ateliers de formation. Les enfants ont aussi une salle multimédia, une bibliothèque, d’une cantine, d’une salle polyvalente et d’un terrain de sport.  Une visite guidée du centre a mis  fin à la cérémonie d’inauguration.

Victimes de maltraitance, le petit FOUA BI EMMANUEL pris en charge par Children of Africa

C’est une nouvelle vie qui commence pour le petit Foua Bi Emmanuel. Le cauchemar qu’il a vécu en avril dernier, du fait de maltraitances infligées par son oncle, est désormais un lointain souvenir. A «la Case des Enfants », le centre d’accueil pour enfants en difficulté situé au Plateau, Emmanuel va pouvoir passer à une nouvelle étape de sa vie, aux côtés des autres pensionnaires de ce centre.

Selon les faits rapportés par l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP) et repris par plusieurs sites internet, Emmanuel a été victime de sévices corporels. Sur les photos montrées par les journalistes, on pouvait voir  le  petit garçon avec ses membres attachés. Sur son dos et son ventre également, des traces de sévices très nettes.  Le petit Emmanuel a été lacéré pendant plusieurs jours et brûlé au feu par la lame d’une machette chauffée à blanc.

Des voisins ont rapporté aux services sociaux et à la brigade de gendarmerie de Tiassalé, les faits selon lesquels, l’oncle aurait été à l’origine de ces brûlures. Pris de colère, l’oncle a séquestré et battu le petit garçon pendant deux jours et deux nuits. Le petit Emmanuel a eu la vie sauve  grâce à l’intervention des voisins de son oncle. Conduit au centre de santé rural du village, il a été admis à l’hôpital général de Tiassalé où il a reçu les premiers soins.  Puis,  la Soeur Prao Aline, une religieuse et infirmière à l’hôpital général de Tiassalé, l’a hébergé chez elle, le temps de solliciter l’aide la Première Dame, Présidente de la Fondation Children Of Africa. Depuis  le début du mois de juin, le jeune garçon a  intégré à la demande  spéciale de Madame la Première Dame, Présidente Fondatrice de Children Of Africa,  son Centre d’accueil «La Case des Enfants ». Il a été entièrement pris en charge médicalement par l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, où il a subi une batterie d’examens.  L’examen dentaire d’Emmanuel a montré qu’il a en réalité entre 4 et 5ans et non 8 ans.

Selon l’un des éducateurs spécialisés du centre d’accueil, le petit garçon se remet peu à peu de son traumatisme psychologique, et a retrouvé son univers d’enfants fait de jeux et d’insouciance. «  Il a un esprit vif et une intelligence au-dessus de la moyenne », indique l’éducateur spécialisé. « Madame Dominique Ouattara a été choquée par la torture qu’Emmanuel a subie. Elle nous a donc instruits afin que l’enfant soit totalement pris en charge. Après  les examens et les soins appropriés, la Fondation fera en sorte qu’il prenne le chemin de l’école comme ses autres camarades », a tenu à souligner  Madame Nadine Sangaré, Directrice de la Fondation.

Rappelons que l’oncle tortionnaire du petit Emmanuel est toujours en fuite.