Bientôt une maison de vie sera construite à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville pour les enfants atteints du cancer

La Fondation de Son Altesse Royale Lalla Salma, épouse du Roi Mohammed VI du Maroc, va bientôt construire une maison de vie pour l’accueil des enfants atteints du cancer et de leur famille dans l’enceinte de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.  Les détails de la réalisation de ce projet ont été donnés, lors d’une réunion entre une délégation de la Fondation Lalla Salma et les membres de la Fondation Children Of Africa conduite par Madame Dominique Ouattara, Présidente de cette Fondation, le mardi 21 février 2017 à Cocody.  Ce centre vient en appui au centre d’oncologie pédiatrique de l’HME de Bingerville.    La maison de vie va comprendre une vingtaine de chambres, une administration, un espace de soin et un espace de jeu pour les enfants.  Elle va permettre de diminuer le taux d’abandon des soins dû à la durée du traitement et parfois à l’absence de centre d’hébergement des parents d’enfants malades.

Après la rencontre avec Madame Dominique Ouattara, Fondatrice de Children Of Africa, le Dr Chami Khazra, chef de délégation de la Fondation Lalla Salma a bien voulu nous situer sur l’objet de cette réunion. « Sur une invitation de son Excellence Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, nous avons eu une réunion dont l’objet était la construction de la Maison de vie pour les enfants atteints de cancer et leur famille à Abidjan.  Il s’agit d’un projet bien réfléchi entre son Excellence Madame la Première Dame et son Altesse Royale, la Princesse Lalla Salma, épouse de sa Majesté le Roi Mohammed VI. C’est donc,  un projet qui va permettre à bon nombre d’enfants ivoiriens de bénéficier de soins de qualité à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville où un service d’oncologie-pédiatrique a été construit.  Cette maison de vie permettra aux enfants de poursuivre leur traitement jusqu’à la fin. Il va permettre d’augmenter le taux de guérison des enfants atteints de cancer, mais aussi, de diminuer le taux d’abandon des enfants qui démarrent leur traitement. Généralement, cet abandon est dû à l’absence d’un centre d’hébergement à proximité du centre d’oncologie », a-t-il expliqué.

Avant cette réunion, l’équipe de la Fondation Lalla Salma conduite par le Dr Chami Khazraji, a visité le chantier de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

Les soins des 5 premiers nouveau-nés de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville pris en charge pendant un an

L’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara  de Bingerville a enregistré ses premiers nouveau-nés.  En effet, du lundi 16 au samedi 21 avril 2018, ce sont au total cinq (05) enfants  dont des jumeaux qui sont venus au monde dans cet hôpital de référence.

Une bonne nouvelle  pour Madame Dominique Ouattara,  la maman de tous les enfants de Côte d’Ivoire qui  a voulu marquer d’une pierre blanche  cet heureux événement. Ainsi, elle a décidé de prendre  entièrement en charge les  soins médicaux  des nouveau-nés jusqu’à leur premier anniversaire au travers de sa Fondation. L’annonce de cet acte de solidarité et de soutien a été faite par Madame Nadine Sangaré, Directrice pays de Children Of Africa, le samedi 21 avril 2018 à l’Hôpital Mère-Enfant, lors d’une visite aux quatre (04) parturientes et aux nouveau-nés.

Ainsi, près d’un mois après son inauguration officielle, le 16 mars dernier, en présence du Président Alassane Ouattara,  l’édifice sanitaire tourne désormais en plein régime.

Lors de cette visite Madame Nadine Sangaré  a traduit le message de soutien de Madame Dominique Ouattara aux parturientes. Elle s’est non seulement enquise de leur état de santé, mais  les a également,  félicité  au nom de Madame Dominique Ouattara. Profitant de l’occasion, elle les a informé que les nouveau-nés seront pris en charge par la Fondation Children Of Africa  jusqu’à leur premier anniversaire.  Un acte de solidarité et de soutien qui a touché les 04 nouvelles mamans visitées par la collaboratrice de la Présidente de Children Of Africa.  Madame Nadine Sangaré a également offert des cadeaux aux nouvelles mamans au nom de la  Fondatrice de Children Of Africa.

«Ce matin, nous sommes venus à l’Hôpital Mère-Enfant parce que cette semaine, nous avons eu les premières naissances de cet hôpital. Nous avons cinq (05) magnifiques bébés qui sont nés cette semaine. Face à cette bonne nouvelle, Madame Dominique Ouattara, nous a demandé de venir féliciter ces nouvelles mamans, leur apporter des cadeaux et voir ces magnifiques bébés. Mais aussi, nous leur avons annoncé que la Fondation Children Of Africa prend en charge ces bébés jusqu’à leur premier anniversaire.  Ces enfants seront pris en  charge par la Fondation ici à l’Hôpital Mère-Enfant jusqu’à leur 1er anniversaire. Pendant 1 an, les 5 bébés seront soignés gratuitement. Les frais seront donc pris en charge par la Fondation Children Of Africa », a expliqué Madame Sangaré.

Le professeur Sylvia  Da Silva-Anoma, Directrice scientifique et médicale de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville  a traduit le sentiment qui anime l’équipe médicale à la suite de ces naissances. Elle a en outre, révélé que les premières  interventions chirurgicales ont eu lieu avec succès sur cinq autres enfants.

« Nous sommes vraiment tous très heureux. Toutes les équipes médicales et paramédicales de l’Hôpital Mère-Enfant sont heureuses. Et vous auriez dû assister à la joie qui a accompagnée chaque naissance, de la première à la cinquième naissance.  C’est une semaine qui très prometteuse et très symbolique pour nous. Nous avons eu cinq très beaux bébés.  Les mamans sont très heureuses de l’accueil et de la qualité  des soins. Et avons aussi opérés cinq enfants cette semaine. Les activités de l’hôpital ont bien démarré. Et tout le monde est très content de partager cette nouvelle », a expliqué le Professeur Da Silva Anoma.

Les parturientes ont tenu lors de cette visite à traduire leur reconnaissance à Madame Dominique Ouattara pour son élan de solidarité.

Notons que des quatre (04) parturientes, certaines ont été entièrement prises en charge par l’HME entant que personne indigente.

Le Président Alassane Ouattara inaugure l’Hôpital mère-enfant Dominique Ouattara de Bingerville

Le Président de la République S.E.M Alassane Ouattara a procédé à l’inauguration de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, le vendredi 16 mars 2018.

La cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’HME,  a enregistré la participation de Madame Dominique Ouattara, initiatrice de l’HME et Présidente de la Fondation Children Of Africa, la Première Dame du Niger, le Dr Lalla Malika Issoufou, le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, le Premier Ministre,  Amadou Gon Coulibaly, les présidents d’institution, Madame  Henriette Bédié, Présidente de l’ONG Servir, les invités du dîner de gala de la Fondation et de nombreux Bingervillois.

D’un coût global de 25 milliards F CFA, cet hôpital est spécialement dédié au couple Mère-Enfant. Les travaux de construction ont duré cinq (05).   Il est doté de 130 lits et d’un plateau technique de dernière génération afin d’offrir une offre de soin de qualité aux populations.

Littéralement sous le charme de cet édifice sanitaire, le chef de l’Etat a  salué l’esprit de solidarité et de partage de la Première Dame.  Il n’a pas tari de compliments tant l’édifice dédié à la prise en charge du couple mère-enfant dépasse toutes ses espérances. « C’est une œuvre particulièrement belle. Je suis très heureux. Mais je ne suis pas surpris car tu as le goût de la perfection. C’est une œuvre du cœur et d’amour pour les populations de Bingerville et du District d’Abidjan », a remercié le Président Alassane Ouattara.  Le chef de l’Etat a profité de cette tribune pour réitérer  son engagement à améliorer l’offre de soin des populations. « Mon ambition est de rapprocher les structures sanitaires des populations », a-t-il soutenu.  Poursuivant ses propos, le Président Alassane Ouattara a soutenu que l’inauguration de l’HME de Bingerville s’inscrit justement dans ce cadre.

Le Dr Lalla Malika Issoufou, Première Dame du Niger et invitée d’honneur du dîner de gala de Children Of Africa a traduit toute sa fierté devant l’engagement humanitaire de Madame Dominique Ouattara depuis 20 ans.  Elle a émis le vœu que cet engagement de l’épouse du chef de l’Etat soit une source d’inspiration pour les autres Premières Dames.

Madame Dominique Ouattara, Présidente de Children

Of Africa et initiatrice de l’Hôpital Mère-Enfant a remercié tous les généreux donateurs et toutes les structures qui œuvrer pour réaliser ce rêve. « Je me souviens avec émotion, de la pose de la première pierre de cet hôpital, le 29 juin 2013, ici même à Bingerville…Et cinq (05) ans plus tard, ma joie est grande de voir que ce qui n’était alors qu’un simple projet, est devenu un bel hôpital pour nos populations. Durant ces cinq (05) dernières années, nous avons bataillé pour mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à la concrétisation d’un tel ouvrage.  Ce résultat, nous le devons à toutes les personnes et les structures publiques et privées qui se sont impliquées à nos côtés, pour faire de ce rêve, une réalité », a-t-elle remercié.

La construction de la maison de vie dans quelques mois

Madame Dominique Ouattara a révélé que la maison de vie dont la construction est  entièrement financée par la  Fondation Lalla Salma de la Princesse du Maroc, sortira de la terre dans les prochains mois. « Cet espace servira à loger les enfants qui seront en traitement loin de leurs domiciles. Cette maison de vie a été offerte par la Fondation Lalla Salma du Royaume du Maroc. (…) Il a été conçu et réalisé pour offrir des soins de qualité, à des coûts raisonnables et accessibles à tous. Les mamans et les enfants y seront bien soignés et bénéficieront d’une attention particulière, quel que soit leur statut social. N’hésitez pas à venir vous faire soigner ! », -t-elle conseillé.

Dr Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a,  quant à elle, salué l’engagement humanitaire de Madame Dominique Ouattara. Elle a soutenu que les ivoiriens l’apprécient pour sa générosité légendaire. Mieux. La première responsable de la santé a rappelé que l’amélioration du système sanitaire est une priorité pour le gouvernement ivoirien.

Beugré Djoman, Maire de Bingerville s’est réjoui de l’inauguration de l’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara dans sa localité.  Il a d’ailleurs tenu à remercier Madame Dominique Ouattara pour cette initiative dont les bingervillois en sont les premiers bénéficiaires.

Frédéric du Sart, Directeur Général de l’HME et le Professeur Da Silva Anoma, Directrice scientifique et médicale de l’HME ont tour-à-tour présenter l’établissement hospitalier aux nombreux invités et aux populations présentes.

En outre, le Président Alassane Ouattara a offert la somme de 20 millions F CFA aux personnels de l’HME et aux populations  présentes. Cette dernière à son tour, a offert des présents au couple présidentiel.

La cérémonie s’est achevée par une visite guidée de l’Hôpital.  Dans la soirée de ce vendredi 16 mars 2018,  les invités de la Fondation Children Of Africa prendront part au 7ème  dîner de gala de la Fondation de Madame Dominique Ouattara. Ce 7ème rendez-vous de la charité a pour thème : « Afrique féerique ».

Une mission humanitaire de chirurgie de cardiologie pédiatrique pour soigner une vingtaine de malades

L’Association Française du cœur pour l’Afrique de l’Ouest (AFCAO) en collaboration avec l’Institut de Cardiologie d’Abidjan et la Fondation Children Of Africa a lancé une mission humanitaire de chirurgicale cardiaque pédiatrique, le vendredi 12 mai 2017.

Ainsi du 13 au 19 mai 2017, des spécialistes des maladies cardiaques congénitales en compagnie des chirurgiens de l’ICAD  ont redonné  de l’espoir à  vingt-trois (23)  enfants dont l’âge est compris entre six (06) mois et 16 ans et deux (02) adultes.

Les opérations se sont  déroulées dans les locaux du centre de cardiologie d’Abidjan.

C’est au cours d’une conférence de presse au siège de la Fondation Children Of Africa à Cocody que cette mission humanitaire a été officiellement lancée.  Elle avait  pour objectif premièrement de sensibiliser et informer sur les maladies cardiovasculaires en général, sur les enfants souffrants de malformations cardiaques en particulier. Deuxièmement, elle permettra également des rencontres et des échanges avec des représentants diplomatiques et consulaires de Côte d’Ivoire en France. Troisièmement, elle favorisera des rencontres et des échanges avec des partenaires institutionnels publics et privés et associatifs de FECODEV en France et en Côte d’Ivoire. Et enfin,  elle va permettre de construire des partenariats multi-acteurs aux plans local, national et international pour un développement durable en Afrique notamment en Côte d’Ivoire.

Pour le Professeur Mohamed Ly, chirurgien cardiaque et président de l’Association Française du cœur pour l’Afrique de l’Ouest (AFCAO), principal initiateur de ce projet humanitaire, cette mission vise à prendre à charge une vingtaine d’enfants malades du cœur.

Selon le président de l’AFCAO, cette mission permettra aux familles à revenu modeste de faire face aux soins de leurs enfants malades.

Poursuivant, il a révélé que  la prévalence des maladies du cœur en Côte d’Ivoire s’élève à  5.000 enfants par an.

C’est donc pour toutes ces raisons que l’AFCAO a décidé de consacrer sa 15ème mission à la Côte d’Ivoire.

Revenant sur les motivations de la création de l’association, le Pr. Mohamed Ly a soutenu  qu’il s’agit pour lui, d’apporter sa contribution au développement socio-économique de l’Afrique.

Le Dr  Son Jérôme, chef de projet de Children Of Africa a retracé les actions dans le secteur de la santé de la Fondation de Madame Dominique Ouattara.  Il a cité entre autre,  l’organisation des caravanes de consultations gratuites  ophtalmologiques et de vaccination contre la Fièvre Typhoïde,  les missions humanitaires de chirurgie réparatrice et  enfin, la construction de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.  Il est donc normal que Children Of Africa apporte son soutien à cette mission en raison de sa longue expérience dans le domaine de l’amélioration de la santé des ivoiriens en général et des enfants en particulier.

Le professeur Remi Seka, Directeur Général de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan a salué cette mission.  Profitant de cette occasion,  il a lancé un cri de cœur face aux problèmes de l’Institut de cardiologie.

Madame Brice Monrou, présidente du réseau de Femmes et Contributions au Développement (FECODEV) a exprimé  son mission à cette mission.

Première étape de la 5ème caravane ophtalmologique de Children Of Africa à Issia

Une mobilisation exceptionnelle de la population d’Isssia, au Lycée Moderne de la ville, le samedi 22 et le dimanche 23 avril 2017, à la faveur du déploiement de la première étape de la 5ème caravane ophtalmologique gratuite de la Fondation Children Of Africa de Mme Dominique OUATTARA, dans la Région du Haut-Sassandra, pour les enfants âgés de 0 à 15 ans.

Dans ce cadre, autorités politiques, administratives, responsables des secteurs de la santé et de l’éducation, ainsi que des représentants des 142 villages du Département d’Issia ont pris d’assaut l’établissement, en vue de faire dépister, consulter et déparasiter gratuitement  les enfants d’Issia. Et aussi, pour leur faire bénéficier gratuitement, des lunettes pharmaceutiques de grande qualité de la Fondation de Mme Dominique OUATTARA.

Soutien à la Fondation Lalla Salma pour la construction d’un nouvel hôpital pour les malades du cancer

A l’invitation de son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, Présidente de la Fondation Lalla Salma Prévention et Traitement des cancers, Madame  Dominique Ouattara, Première Dame et Présidente de la Fondation Children Of Africa a participé le samedi 3 octobre à un dîner gala à Marrakech (au sud du Maroc).

Dénommé : « Un don pour la vie », ce dîner gala a été organisé au profit de la construction du centre régional d’Oncologie de Beni Mellal à 200 km de Marrakech. Pour  cette noble cause, 500 invités de presque tous les domaines sont venus des quatre coins du monde, des stars  aux businessmen. En première ligne de ces invités, Madame Dominique Ouattara, invitée d’honneur.

Pour ce rendez-vous majeur, la Fondation Lalla, a réinventé la vie au monument historique édifié au XVI è siècle, le Palais Badii avec un décor magique et grandiose, rythmé de couleurs et de lumières vivifiantes. Dixième anniversaire de cette fondation sur fond d’espoir.

« J’ai voulu absolument venir soutenir mon ami, la Princesse Lalla Salma qui comme vous le savez se bat pour lutter contre le cancer. Elle organise un dîner gala pour recueillir des fonds pour construire un hôpital. Elle a donc tout mon soutien », a justifié la Présidente Fondatrice de Children Of Africa avant d’ajouter : « La construction de cet hôpital est une bonne chose surtout qu’il s’adresse  aux enfants malades. Vous savez que tout ce qui touche aux enfants me touche énormément ».

Dans son message, son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma a partagé avec l’assistance son grand espoir pour les malades du cancer, les faire renaître, leur redonner le goût de la vie.

« Je suis profondément convaincue que l’espoir qui se dégage de cette assemblée, est capable de résister à toute affection, quelle qu’elle soit. Je suis également persuadée que l’espoir, pour qu’il soit accompagné par l’action et le don, est de nature à rendre la vie possible de nouveau. Certes le cancer n’a pas de limites, mais il est  tout aussi vrai que, par la grâce de Dieu, notre détermination n’a pas de limites non plus », a relevé la Princesse.

Par ailleurs, son Altesse Royale, a tenu témoigné «  en toute fierté les encouragements » de la Première Dame de Côte d’Ivoire Madame Dominique Ouattara et de Madame Jacques Chirac.

L’orchestre Philharmonique du Maroc et des voix puissantes du Moyen-Atlas marocain ont amplifié la note d’espoir pour les malades du cancer. Le tout enrichi par un défilé de caftans (robes marocaines) de pièces uniques et somptueuses conçues par les plus grands créateurs de la haute couture marocaine. La vente aux enchères de la soirée  aura rapporté environ 9 milliards Fcfa. Devant tant de générosité, son Altesse  Royale a décidé de construire deux hôpitaux au lieu d’un. Rappelons que la Princesse Lalla Salma était l’invitée d’honneur  de la Première Dame lors du dîner gala de la Fondation Children Of  Africa en mars 2014 au profit de l’équipement de l’hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

Etape de Zoukougbeu de la 5ème caravane ophtalmologique de a Fondation Children Of Africa

Après Issia, Saïoua et Vavoua, la 5ème caravane ophtalmologique de la Fondation Children Of Africa a mis le cap sur Zoukougbeu, le jeudi 27 avril 2017. Tout comme dans les localités précédentes du Haut-Sasssandra, les ophtalmologistes de la Fondation de Madame Dominique Ouattara ont consulté et soigné gratuitement  les enfants de cette ville. En effet, l’enceinte du Groupe Scolaire de Vavoua, le site qui a accueilli la caravane ophtalmologique de Children Of Africa a affiché complet. Les enfants venus des trois (03) sous-préfectures du département et de quelques villages tels que Dahoungbeu et Garobo, ont pris d’assaut de bonne heure le Groupe Scolaire.  Ils étaient donc des milliers d’enfants et de parents à répondre à l’appel de la Fondation de Madame Dominique Ouattara.

Cette étape  a permis de soigner au total 2.592 enfants. 142 enfants ont quant à eux, reçu gratuitement des paires de lunette pour corriger leur déficience visuelle.

Un acte de générosité de la Fondatrice de Children Of Africa que n’ont pas manqué de saluer les autorités locales. Ainsi,  M. Gnangbi Diby Victor, Préfet du  Département de Zoukougbeu,  M. Alphonse Djédjé Mady, Président du Conseil Régional du Haut-Sassandra et ancien Ministre de la Santé,  M. Zeple Bernard, Député de Zoukougbeu, le Dr. Koffi Fernand, Directeur Régional de la Santé du Haut-Sassandra ont tenu chacun à leur tour, de traduire leur reconnaissance à Madame Dominique Ouattara pour le soulagement qu’elle apporte aux milliers de familles de Zoukougbeu. Les soins pour les yeux et les lunettes étant parfois  coûteux, rares sont les familles à même de pouvoir, parfois y faire face. D’où, cette caravane est un soutien considérable pour  ces familles.

Le Préfet Gnangbi Diby Victor  n’a pas caché sa joie devant ce soutien de portée humanitaire de la Fondation de Madame Dominique Ouattara. « Nous sommes heureux de recevoir cette caravane à Zoukougbeu. Nous voulons traduire à la  Madame Dominique Ouattara, Fondatrice de Children Of Africa, nos sincères remerciements au nom de la population de Zoukougbeu. La population lui sera infiniment reconnaissante pour cette action qui prend en compte plus de 2500 enfants. Et comme je le dis toujours, les yeux c’est la lampe du corps ; si nous ne voyons pas, nous sommes malheureux. En venant vers nous, pour dépister ces enfants et les soigner, il y a pas d’autre mot que de dire infiniment merci.  Je souhaite que cette belle initiative s’étende à l’ensemble de la Côte d’Ivoire pour qu’à l’horizon 2020, quand on parlera de l’émergence, que tous les ivoiriens soient en bonne santé, et poursuivra la marche vers l’avant»,  a indiqué le Préfet du Département de Zoukougbeu.

Ancien Ministre Ivoirien de la Santé, et actuellement du Président du Conseil Régional du Haut-Sassandra, le Professeur Alphonse Djédjé Mady a lui aussi pris la parole.  « Nous jouons notre partition pour prouver à la Première Dame notre reconnaissance d’avoir envoyé, cette caravane dans notre Région, que Dieu la bénisse. Comme l’a dit le Préfet de Zoukougbeu, le Préfet de Vavoua et d’Issia, nous n’avons qu’un seul mot à la bouche, c’est de dire merci. Et pour que ce mot soit sincère, c’est que nous réussissions la mobilisation des enfants. C’est pourquoi nous vous suivrons jusqu’à votre dernière étape  pour que tout se passe dans les conditions souhaitables. Merci à la Première Dame»,  a remercié l’ancien Ministre Ivoirien de la santé.

Pour Zeple Bernard, Député de Zoukougbeu, la Présidente-Fondatrice de Children Of Africa a  honoré  le Département de Zoukougbeu pour l’avoir  choisi parmi les nombreuses localités du Haut-Sassandra.

La 5ème caravane ophtalmologique prend officiellement fin ce samedi 29 avril 2017 par l’étape de Daloa.

Etape de Saïoua de la 5ème caravane ophtalmologique de la Fondation Children Of Africa

Pour sa 2ème journée dans le Haut-Sassandra, la 5ème caravane ophtalmologique de la Fondation Children Of Africa a marqué un arrêt à Saïoua, le village natal du Professeur Alphonse Djédjé Mady, Président du Conseil Régional.

En effet, Madame Dominique Ouattara Présidente de Children Of Africa et initiatrice de cette campagne ophtalmologique gratuite a souhaité que  ses équipes fassent une escale dans ce village en raison des liens fraternels qui la lient au Président du Conseil Régional du Haut-Sassandra.

C’est l’enceinte de l’école primaire publique (EPP) de Saïoua qui a accueilli les équipes de la 5ème caravane ophtalmologique de Children Of Africa. Lors de cette étape ce sont 2.039 enfants qui ont été consultés et soignés gratuitement et 57 enfants ont reçu gratuitement des lunettes pharmaceutiques pour corriger leur déficience visuelle.

Outre les populations sorties nombreuses à la première heure, les autorités de la Région et celles de la circonscription administrative de Saïoua n’ont pas voulu, se faire conter cette escale médicale gratuite.

Dès leur arrivée en début d’après-midi, les autorités administratives et politiques ont pu visiter les camions mobiles et le dispositif mis en place par l’équipe de la Fondation de Madame Dominique Ouattara.  Après la visite du lieu,  les responsables administratives ont livré, leur sentiment par la voix du Sous-Préfet de Saioua, Kouassi Kouadio Ambroise.

Prenant la parole au nom du Préfet du Département d’Issia, présent à cette occasion,  le Sous-Préfet de Saïoua, Kouassi Kouadio Ambroise s’est exprimé en ces termes. « Je voudrais tout d’abord dire merci, à la Première Dame (Mme Dominique Ouattara, Présidente-Fondatrice de Children Of Africa, ndlr) pour avoir pensé, à la circonscription administrative de Saïoua qui est, une Sous-Préfecture vaste. En demandant de façon expresse que, cette caravane se dirige vers Saïoua pour prendre les enfants en compte, je ne peux qu’être heureux et lui dire merci. Effectivement, vous l’avez constaté, nous avons  pu mobiliser plus de 3000 enfants dans les villages et campements qui sont en route pour Saioua pour se faire dépister, recevoir les premiers soins, et connaître leur état de santé. Je pense bien que, l’initiative est bonne et je voudrais en même temps dire merci au Président du Conseil Régional qui non seulement a fait, le déplacement, participer à la mobilisation, mais il aussi trouvé 3000 baguettes de  pains pour permettre aux enfants d’avoir de quoi à manger et de rester sur place jusqu’à 19 heures pour se faire examiner. Notre souci  le plus ardent est de nous accorder plus de deux (02) jours pour pouvoir prendre tous les enfants de Saioua en charge.  Cela me ferait vraiment plaisir en tant que premier responsable de la circonscription»,  a déclaré le Sous-Préfet de Saïoua.

Intervenant à son tour, le Pr. Alphonse Djédjé Mady, Président du Conseil Régional du Haut-Sassandra a exprimé ses sentiments de reconnaissance, à la Présidente-Fondatrice de Children Of Africa. « Je ne sais pas comment remercier Madame Dominique Ouattara qui effectivement a pris, cette décision de faire arrêter  la caravane ophtalmologique à Saïoua, capitale du canton Yobolo, qui est mon village. C’est des sentiments de reconnaissance que je voudrais exprimer à Mme la Première Dame, pour cette marque d’affection, de sympathie. Que faire pour la mériter sinon de réussir la mobilisation, et c’est ce que nous essayons de faire. Tout ce que nous pouvons mettre en œuvre pour mériter cet acte que nous pose la Première Dame, nous le ferons. Que Dieu fasse que ses actions humanitaires qu’elle entreprend dans le cadre de Children Of Africa puissent continuer et porter fruits et que tous ses efforts soient reconnus pour les bénéficiaires que nous sommes. Merci à la Première Dame qui a fait l’escale particulière à Saïoua. Je luis dis infiniment merci »,  a remercié le Président du Conseil Régional du Haut-Sassandra.

Rappelons qu’après  l’étape de Saïoua, l’équipe de Children Of Africa sera dans le courant de cette semaine à Vavoua, Zoukougbeu et Daloa.

La 4ème caravane ophtalmologique de Children Of Africa va soigner gratuitement 10.000 enfants

Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Chilidren Of Africa a procédé au lancement de la quatrième (4ème) édition de la caravane ophtalmologique de consultations et de soins gratuits pour les enfants de 0 à 15 ans, le mercredi 22 Avril 2015 à Anyama. Ainsi du 22 au 24 Avril les équipes d’ophtalmologistes de la Fondation Children Of Africa consulteront et soigneront gratuitement les enfants de la commune d’Anyama. Cette caravane qui visitera après Anyama, Bongouanou et Dimbokro qui permettra de soigner gratuitement 10.000 enfants est organisée en collaboration avec le Lions Club et la Société Ivoirienne d’Ophtalmologie.  Des paires de lunettes seront offertes aux enfants chez qui une faible acuité visuelle sera diagnostiquée par les ophtalmologistes. Les cas graves seront entièrement pris en charge par la Fondation Children Of Africa. Ces cas peuvent aller jusqu’à une intervention chirurgicale pour sauver les enfants.

C’est l’esplanade du groupe scolaire le Plateau qui servi de cadre aux festivités de ce lancement. Pour l’occasion la Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara à célébrer la santé avec les tout-petits. Artistes en vogue mais aussi, des jeux et des clowns ont été de la partie pour marquer l’importance de cet évènement. Et comme elle sait si bien le faire, madame Dominique Ouattara n’a pas effectué le déplacement d’Anyama les mains vides.  En effet, la fondatrice de Children Of Africa a offert des dons en nature d’une valeur de 14 millions F CFA. Ce sont des équipements pour les écoles maternelle ; des vivres et des non-vivres pour les cantines ; du matériels didactiques et des équipements sportifs qui ont été offerts aux écoles, collèges et lycées de la commune. En plus de ces dons en nature, la dame de la charité ivoirienne a offert la somme 4 millions F CFA aux populations d’Anyama.

Une cérémonie importante que l’initiatrice de cette 4ème caravane n’a pas manqué de relever lors de son discours.  En effet pour madame Dominique Ouattara la vue est hors de prix. A ce titre, tous les moyens doivent être déployés pour garantir une bonne santé visuelle aux enfants. «(…) Comme la vie, la vue n’a pas de prix. C’est pourquoi je crois fermement, qu’aucun effort ne doit être ménagé pour assurer la santé de nos enfants. Il nous revient donc à tous et à chacun, de contribuer à la réussite de cette campagne, pour le bien-être de nos enfants », a-t-elle soutenu.

En outre, madame Dominique Ouattara a encouragé les populations à venir faire consulter leurs enfants. « Je voudrais vous rassurer que les lunettes seront totalement gratuits », a-t-elle promis.

Grâce à Children Of Africa 48.000 enfants ont été consultés gratuitement à travers le pays

Faisant le bilan des précédentes éditions de la caravane ophtalmologique, madame Dominique Ouattara a révélé que ce sont 48.000  enfants qui ont été consultés dans tout le district d’Abidjan, Aboisso, Yamoussoukro, Kong et Ferkéssedougou. Elle a révélé que parmi ces enfants des milliers ont pu être suivis et traités et parfois opérés pour des problèmes oculaires.

Madame Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de la lutte contre le SIDA s’est réjouie de cette initiative. Pour elle une bonne santé visuelle est l’un gage de réussite sociale pour une Côte d’Ivoire émergeante à l’horizon 2020.

Le Pr. Fanny Adama, Président de la Société d’Ophtalmologie de Côte d’Ivoire  a montré l’importance d’une bonne santé visuelle. Il a invité les populations à venir faire consulter gratuitement leurs enfants.

Amidou Sylla, maire de la commune d’Anyama s’est réjoui  de l’estime que le couple Présidentiel porte aux populations de sa commune.

La petite Mehin Kindra Emmanuella en classe de CM2 à l’IEP Anyma 2  a remercié Madame Dominique Ouattara pour ses nombreux dons.

Après Anyama, la caravane mettra le cap du 29 au 30 Avril 2015 à Bongouanou et du 02 au 03 Mai prochain à Dimbokro.

15.000 paires de lunettes offertes à la Fondation Children Of Africa

Le consul Honoraire de Côte d’Ivoire en Banière-Munich, le Dr Christophe Hahn a offert 15.000 paires de lunettes à la Fondation Children Of Africa de la première Dame ivoirienne Dominique Ouattara, le mardi 21 mars 2017, en Allemagne.

Au nom de la Représentation diplomatique de Côte d’Ivoire près la République Fédérale d’Allemagne, l’Ambassadeur Léon Kacou Adom a rendu un vibrant hommage à Dominique Ouattara pour son engagement à la dignité et au bien-être des personnes vulnérables.

«Votre engagement personnel en faveur des enfants et des femmes dans les secteurs de la santé, de l’éducation ainsi que dans celui du social, non seulement en Côte d’Ivoire mais également dans une dizaine de pays en Afrique, je dirais, n’a pas d’égal même en Europe. C’est un exemplaire qui est pour nous une source d’inspiration. Sans vouloir exagérer, je dirais que c’est un standard à labéliser comme marque de solidarité humaine(…) », a  affirmé le Dr Christopher Hahn en hommage à la présidente de la Fondation Children Of Africa.

«(…) le bien-être des enfants est également l’origine, la base et la condition fondamentale pour un développement économique durable. Les enfants d’aujourd’hui sont les piliers de la croissance de demain. Si ce petit geste peut faire en sorte qu’un seul enfant ou un seul jeune arrive à mieux lire des livres leur facilitant un meilleur accès au savoir, le don aurait déjà atteint son objectif », a-t-il ajouté.

«En offrant ces 15000 paires de lunettes pharmaceutiques à la Fondation, vous contribuez à soulager les milliers de personnes défavorisées, particulièrement les femmes et les enfants, qui bénéficieront gratuitement de soins lors du passage de la prochaine caravane ophtalmologique de Children Of Africa, programmée pour le mois d’Avril 2017. Elles pourront également être distribuées aux différentes structures humanitaires avec lesquelles nous travaillons», a indiqué Mme Ouattara, remerciant son donateur, exprimant également sa disponibilité à accueillir des partenariats des professionnels de la santé d’origine allemande dans le cadre de l’hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

Pour ce geste de haute de portée humanitaire, ministres, diplomates, universitaires, étudiantes, opérateurs économiques et bien d’autres se sont retrouvé dans la salle de conférence de l’hôtel Steigenberger de Stuttgart, située au Sud-Ouest de l’Allemagne.

Notons que la République Fédérale d’Allemagne était représentée à cette sympathique cérémonie par son ministre des Affaires sociales et de l’Intégration de l’Etat de Baden Württemberg, Manfred Lucha, par ailleurs, directeur général du ministère de l’économie de l’Etat de Bavière.