Prise en charge de 13 enfants atteints de la sténose caustique

L’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville  et  la Fondation Children Of Africa, en collaboration avec  l’Ong française la Chaîne de l’Espoir, ont organisé du 09 au 17 mars 2019, une mission de chirurgie réparatrice des brûlures caustiques de l’œsophage. L’objectif de cette mission qui se déroule au sein de l’Hôpital,  est de prendre en charge gratuitement treize enfants victimes de cette  inflammation de l’œsophage due à l’ingestion d’un produit caustique ou de la soude qui brûle à des degrés variables la paroi interne de cet organe.  Les opérations sont conduites par une équipe mixte composée de médecins de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville,  de la Chaîne de l’Espoir et d’autres pays voisins.

Ainsi, après le démarrage de la mission, Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa a tenu à s’imprégner du succès de cette mission humanitaire en rendant visite, le jeudi 14 mars 2019,  aux  petits patients qui ont subi une opération ou qui sont en attente d’une intervention chirurgicale.  Madame Dominique Ouattara avait à ses côtés lors de cette visite : M. Eric Cheyson, Président de l’ONG la Chaîne de l’Espoir ; le Pr Yann Revillon de la Chaîne de l’Espoir ; M. Fréderic du Sart, Directeur Général de l’HME de Bingerville et le Pr Sylvia da Silva-Anoma, Directrice Médicale et Scientifique.

 

Dès son arrivée, la Présidente de Children Of Africa a pu suivre en direct dans l’amphithéâtre de l’hôpital, une intervention chirurgicale commentée par le Professeur Yann Revillon, l’un des membres de la Chaîne de l’Espoir.  Expliquant la méthode d’intervention chirurgicale, le médecin a expliqué  que la sténose caustique est un vrai problème de santé publique en Afrique.  Selon lui, cette maladie est causée par l’ingestion accidentelle ou inconsciente de soude caustique.  Poursuivant, il a expliqué que la soude caustique est une substance largement utilisée en Afrique  dans des produits tels que  la teinture de vêtements, la fabrication de savon artisanal, et la coiffure. Ce sont des activités pratiquées à domicile et qui concernent principalement des foyers à revenus très modestes. La forme sous laquelle la soude se présente fait qu'elle est souvent confondue avec des produits alimentaires par les enfants en bas âge qui l’ingère par accident. L’ingestion de soude caustique provoque des lésions corrosives, irréversibles et extrêmement douloureuses qui empêchent les enfants de se nourrir par voie naturelle et qui les oblige à la pose d’une sonde gastrique.  Pour terminer, le Professeur Revillon a tenu à tirer la sonnette d’alarme quant aux dangers que représente cette maladie. La prévention et la sensibilisation des populations restent le meilleur moyen de juguler ce problème.

Après la visite aux petits patients, Madame Dominique Ouattara a bien voulu donner le sens de cette visite.

« J’ai visité 13 enfants qui ont été opérés ou qui vont être opérés dans les deux prochains jours de la sténose caustique. J’en suis très heureuse. Je voudrais dire tout d’abord féliciter  le personnel médical de l’Hôpital Mère-Enfant qui a fait un travail remarquable,  la Chaîne de l’Espoir et les médecins aussi de toute l’Afrique qui sont venus pour soigner ces enfants et les opérer. Je ne le savais pas  mais c’est une opération qui est très délicate et très  importante puisqu’on leur remplace  une partie de l’œsophage par le colon. Alors c’est une opération qui dure plusieurs heures.  Et jusqu’à présent tout s’est très bien passé. Je voudrais vraiment féliciter et remercier  tous les médecins qui sont venus »,  s’est exprimé Madame Dominique Ouattara.

Le lendemain, dimanche 17 mars, Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa a offert un déjeuner aux médecins et à l’équipe de l’ONG La Chaîne de l’Espoir qui prennent part jusqu’au dimanche 17 Mars 2019, à la mission de chirurgie réparatrice de la sténose caustique organisée à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

Visite de S.E.M Marcelo Rebelo de Sousa, Président de la République du Portugal à l’HOPITAL Mère-Enfant de Bingerville

En visite d’état en Côte d’Ivoire du 12 au 14 juin 2019, S.E.M Marcelo Rebelo De Sousa, Président de la République du Portugal a visité l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, le jeudi 13 juin 2019.

Le chef de l’Etat portugais était accompagné lors de cette visite d’une forte délégation.

La cérémonie a enregistré également la présence de plusieurs personnalités ivoiriennes dont Madame Clarisse Kablan Duncan, épouse du Vice-Président de la République ; M. Eugène Aka Aouélé, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique ; Madame Bakayoko Ly Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et M.  Danho Paulin Claude, Ministre des Sport.

Après la visite guidée de l’HME,  deux conventions  ont été signés entre la délégation portugaise et l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville. Il s’agit  premièrement d’une convention de partenariat entre l’HME et l’Hôpital Central de Lisbonne. Et deuxièmement d’une  convention  entre l’HME et le laboratoire portugais BIAL portant sur un don de médicaments pédiatriques d’une valeur de 70 millions F CFA.

S.E.M Marcelo Rebelo De Sousa, Président de la République Portugais a salué l’engagement humanitaire de Madame Dominique Ouattara. Pour lui,  l’Hôpital Mère-Enfant résulte Du rêve de Madame Dominique Ouattara  de se mettre au service des couches faibles de la société. Il a émis le vœu d’une collaboration et d’un partenariat entre l’Hôpital Mère-Enfant et le Portugal pour  une meilleure prise en charge du couple Mère-Enfant.  «Nous allons mettre ensemble nos efforts », a-t-il recommandé.

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a rappelé le contexte de la création de l’HME de Bingerville. Elle a rappelé que c’est la suite de ses nombreuses missions à l’intérieur du pays qu’elle a compris l’importance de la construction d’un  hôpital spécialement dédié au couple mère-enfant. Aussi,  entièrement financé par des donateurs privés à hauteur de 25 milliards F CFA, l’HME de Bingerville a pour ambition de  devenir une référence sous régional.

Eugène Aka Aouélé, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a salué la visite du chef de l’Etat Portugais en Côte d’Ivoire. Pour ce dernier, cette visite est une réelle opportunité pour la Côte d’Ivoire.

Le professeur Da Sylva-Anoma Sylvia, Directrice médicale de l’HME a présenté sa structure.

La visite s’est achevée par un cocktail que la Première Dame a offert à ses invités.

Les Premières Dames visitent l’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville

Le Président de la République S.E.M Alassane Ouattara a procédé à l’inauguration de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, le vendredi 16 mars 2018.

La cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’HME,  a enregistré la participation de Madame Dominique Ouattara, initiatrice de l’HME et Présidente de la Fondation Children Of Africa, la Première Dame du Niger, le Dr Lalla Malika Issoufou, le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, le Premier Ministre,  Amadou Gon Coulibaly, les présidents d’institution, Madame  Henriette Bédié, Présidente de l’ONG Servir, les invités du dîner de gala de la Fondation et de nombreux Bingervillois.

D’un coût global de 25 milliards F CFA, cet hôpital est spécialement dédié au couple Mère-Enfant. Les travaux de construction ont duré cinq (05).   Il est doté de 130 lits et d’un plateau technique de dernière génération afin d’offrir une offre de soin de qualité aux populations.

Littéralement sous le charme de cet édifice sanitaire, le chef de l’Etat a  salué l’esprit de solidarité et de partage de la Première Dame.  Il n’a pas tari de compliments tant l’édifice dédié à la prise en charge du couple mère-enfant dépasse toutes ses espérances. « C’est une œuvre particulièrement belle. Je suis très heureux. Mais je ne suis pas surpris car tu as le goût de la perfection. C’est une œuvre du cœur et d’amour pour les populations de Bingerville et du District d’Abidjan », a remercié le Président Alassane Ouattara.  Le chef de l’Etat a profité de cette tribune pour réitérer  son engagement à améliorer l’offre de soin des populations. « Mon ambition est de rapprocher les structures sanitaires des populations », a-t-il soutenu.  Poursuivant ses propos, le Président Alassane Ouattara a soutenu que l’inauguration de l’HME de Bingerville s’inscrit justement dans ce cadre.

Le Dr Lalla Malika Issoufou, Première Dame du Niger et invitée d’honneur du dîner de gala de Children Of Africa a traduit toute sa fierté devant l’engagement humanitaire de Madame Dominique Ouattara depuis 20 ans.  Elle a émis le vœu que cet engagement de l’épouse du chef de l’Etat soit une source d’inspiration pour les autres Premières Dames.

Madame Dominique Ouattara, Présidente de Children

Of Africa et initiatrice de l’Hôpital Mère-Enfant a remercié tous les généreux donateurs et toutes les structures qui œuvrer pour réaliser ce rêve. « Je me souviens avec émotion, de la pose de la première pierre de cet hôpital, le 29 juin 2013, ici même à Bingerville…Et cinq (05) ans plus tard, ma joie est grande de voir que ce qui n’était alors qu’un simple projet, est devenu un bel hôpital pour nos populations. Durant ces cinq (05) dernières années, nous avons bataillé pour mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à la concrétisation d’un tel ouvrage.  Ce résultat, nous le devons à toutes les personnes et les structures publiques et privées qui se sont impliquées à nos côtés, pour faire de ce rêve, une réalité », a-t-elle remercié.

La construction de la maison de vie dans quelques mois

Madame Dominique Ouattara a révélé que la maison de vie dont la construction est  entièrement financée par la  Fondation Lalla Salma de la Princesse du Maroc, sortira de la terre dans les prochains mois. « Cet espace servira à loger les enfants qui seront en traitement loin de leurs domiciles. Cette maison de vie a été offerte par la Fondation Lalla Salma du Royaume du Maroc. (…) Il a été conçu et réalisé pour offrir des soins de qualité, à des coûts raisonnables et accessibles à tous. Les mamans et les enfants y seront bien soignés et bénéficieront d’une attention particulière, quel que soit leur statut social. N’hésitez pas à venir vous faire soigner ! », -t-elle conseillé.

Dr Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a,  quant à elle, salué l’engagement humanitaire de Madame Dominique Ouattara. Elle a soutenu que les ivoiriens l’apprécient pour sa générosité légendaire. Mieux. La première responsable de la santé a rappelé que l’amélioration du système sanitaire est une priorité pour le gouvernement ivoirien.

Beugré Djoman, Maire de Bingerville s’est réjoui de l’inauguration de l’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara dans sa localité.  Il a d’ailleurs tenu à remercier Madame Dominique Ouattara pour cette initiative dont les bingervillois en sont les premiers bénéficiaires.

Frédéric du Sart, Directeur Général de l’HME et le Professeur Da Silva Anoma, Directrice scientifique et médicale de l’HME ont tour-à-tour présenter l’établissement hospitalier aux nombreux invités et aux populations présentes.

En outre, le Président Alassane Ouattara a offert la somme de 20 millions F CFA aux personnels de l’HME et aux populations  présentes. Cette dernière à son tour, a offert des présents au couple présidentiel.

La cérémonie s’est achevée par une visite guidée de l’Hôpital.  Dans la soirée de ce vendredi 16 mars 2018,  les invités de la Fondation Children Of Africa prendront part au 7ème  dîner de gala de la Fondation de Madame Dominique Ouattara. Ce 7ème rendez-vous de la charité a pour thème : « Afrique féerique ».